URANIUM - Veronique Meignaud

Véronique Meignaud aka Marmotte - Illustrations, sketches, collab., écriture automatique...

13 février 2009

~ Rone

Dans une descente rapide, le pied se pose au rebord de la marche, se bloque, le talon se fend, le corps pivote ; l'autre pied s'ancre dans la cheville en retrait, élance le contre poids dans le vide.. il ne reste que les mains pour rattraper la masse 2 mètres plus bas. Les os se brisent plusieurs fois, ils éclatent en feuilles de cartilage comme des couteaux, s'effritent au dernier fracas. Le sang s'élance en rage, se propulse bleu dans le vide et noie les nerfs vivifiés. Un terrible, un son, la forme qui répète le même message,... [Lire la suite]
Posté par V Meignaud à 11:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
07 février 2009

~ Blé

Blé c'est l'eau coupa dans son sillage les compagnons de route. Loin maintenant, leur corps ne nous culpabilise plus ; il reste comme une longue empreinte s'épanchant sur les reins. Tout retourne à zéro comme un cycle, que l'on espère aussi court que le lunaire. La carapace se relâche, les écailles s'attendrissent pour révéler la boule sonore qu'elle nous cachait, comme un fœtus de synthèse [...]. Sonor ~ Porcupine Tree | Gravity Eyelids
Posté par V Meignaud à 17:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
04 février 2009

~ Bientôt 2 ans

Près de l'évier, la haute tête brune regarde dans le miroir la présence familière. Petite, près de la baignoire, perd son visage dans les carreaux blancs, le corps se pressant au rebord. Le brun parle naturel et peu, se balade dans son cerveau en cachette, jusqu'à surprendre dans le réel son partenaire. Dans cet appartement bas de plafond, la lumière se diffuse poussiéreuse, et ne perturbe pas l'intimité. Le soleil est de neige.Le brun s'autorise et agile, intimide, la présence, pourtant familière. [...] Sonor ~ Black Stobe |... [Lire la suite]
Posté par V Meignaud à 17:03 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
02 février 2009

~ Sang un jour pur

Elle mémorise son temps affectif jusqu'à l'emprunte de céphalées ; s'agenouille de douleurs et commence son rituel. Son temps précieux pour ses précieuses obsessions, qui la font chavirer d'angoisses, se conte comme un poème de vers invisibles rongeant ses faibles chairs... Le sang en veine se gonfle du poison électrique qui l'anime, la faisant gesticuler comme une carcasse dépossédée de raison.
Posté par V Meignaud à 16:25 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
31 janvier 2009

~ Chor'biose #02

Posté par V Meignaud à 13:15 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
26 janvier 2009

~ Chor'biose

Tentative colo, toujours extrait du proj dont je devrais parler bientôt. Sonor ~ Röyksopp | Head
Posté par V Meignaud à 00:02 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
24 janvier 2009

~ Ebauche

Une ébauche sans germe, un terrain limite, et lui qui ne cherche rien d'apparent, rien de ces codes sont tactiles. On explore les valons, exploite l'herbes sous nos pieds, les feuilles qui nous couvrent. Ils ignorent, on s'ignore, dans une position désavantagée par la routine. Les yeux petits et fades, encore pris dans les ronces de sorcières, observent la lave couler doucement, à coté d'eux. Un courant virulent comme des larmes sonores, de 1000 femmes hurlant une haine, ou au désir de la vengeance, en voie de mort. Le texte n'a... [Lire la suite]
Posté par V Meignaud à 14:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 janvier 2009

HNY! bisecolor

Again and again and againDo it AgainDo it AgainAgain and againIts a shame, its a shame, its a perfect shame.Creep under my door, and we do it again, oh.Its easy and easy and easy and easyAnd creepy and creepy and creepy, ohAgain, again, again, again. *clic* Say my name, say my name, say my stupid name? Its stupid how we always seem to do it again, oh. Youre so stupid and perfect and stupid and perfect. I hate you, I want you, I hate you, I hate you, oh. Again, again, again, again. La, La, La Again and again and... [Lire la suite]
Posté par V Meignaud à 23:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 janvier 2009

~ Sonol

Les viscères s'accouplent, entrainées dans les filaments d'acide - aux côtés des neutralisants de nausées - se transfèrent en couleurs symboliques de chaque traumas en cours, réveillés ou endormis, de peu. Pleine de charges convulsives, d'énergie contaminée, sirupeuse, ta terreur sécrète une filasse dans ta bouche, attrape les maxillaires, et relève ton corps vers une nouvelle plongée plus propice au soulagement du contenant […]. Sonor ~ Blue States | What Weve Won
Posté par V Meignaud à 18:37 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
06 janvier 2009

~ Nuj

J'étais enfermée dans le réseau du métro, nuit et tard, un peu de froid sur les tempes. Une furtive au loin, une ménagère devant moi. Elle m'indique l'échappatoire, souriante. Sourire raccommodé au fil rouge passion, de la survie. Vers la sortie on s'indique à nos jambes, et 2 heures plus tard se mettent à jour tout à coup ; les wagons s'arrêtent à quai devant nous, des trains élevés à la vapeur nous couvrent de la lumière. mais il fait trop gris pour voir cette lumière, de toute façon. Je m'étais perdue dans une quête bizarre. ... [Lire la suite]
Posté par V Meignaud à 12:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,