URANIUM - Veronique Meignaud

Véronique Meignaud aka Marmotte - Illustrations, sketches, collab., écriture automatique...

11 février 2009

~ Porno Graal

Pour Thomas ! "Porno-graphique" | Une peau rêche d'humeur et bronzée effleure la sienne ; il s'étend, se laisse attraper par l'écorce de ses fautes, se faire pénétrer dans la chair de ses regrets. Elle lui pique son sang, le travaille, le sépare de ses aimants. Le silence qu'elle sait dominant s'appuie sur son corps, elle en rajoute et l'écrase. Elle regagne son faible par des caresses ; espérant que des paroles douces la blanchissent, pour entendre enfin sa voix profonde la secourir de toute prise, et reprenne son fort... [Lire la suite]
Posté par V Meignaud à 00:46 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 février 2009

~ Press Aérien

Hop pour Manu ! | Un peu perché avec une connexion à la terre, par l'animal en papier droit et fier. Les oiseaux peluches s'entassent pour mieux flotter, leur tendu nerveux s'éparpille sur la peau pour attraper l'air, grimper comme une simple natation. *clic*
Posté par V Meignaud à 16:20 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 février 2009

~ Coro

Dans un corps en parcelles d'age, de maturation et d'orientation différente, se prépare une recette de viandes. Chaque parcelle agit selon ses propres saisons, à la merci de règles sous pulsion, de conditions amorcées par des commutateurs neurones sans préavis ; libérant les organes stagnants dans l'épreuve des contradictions morales. La parole de mère, son pouvoir éphémère et crue, déferle sans retour, sans mot excuse. L'un des pouvoir les plus fort qui ravale les pensées, sectionne les doutes dans la précipitation, et qui parfois... [Lire la suite]
Posté par V Meignaud à 10:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 janvier 2009

~ On rencontre, on croise

Pour la miss Tiny... :3 | Elle s'élève, inaccessible, se veut un-tour-mantée ; encerclée de ses files d'aiguilles. Agile et perse courageuse l'éveil, dans le 8h00 hivernal et beau de bleus brisés. Des muses asexuées l'accompagnent de motivation, à l'égal de Pour & Contre, les dominants de l'instinct. Elle les chéris les invisibles, comme des lectures intimes de romans en souvenir... *clic*Sonor ~ Plaid | This City
Posté par V Meignaud à 11:27 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
27 janvier 2009

Volcano v02

Nouvelle s.sketches (je ne sais plus comment les nommer...).Il y a 2 sens de lecture, vous pouvez cliquer pour le voir en entier. Combien de mains y a t-il... ?
Posté par V Meignaud à 15:49 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 janvier 2009

S. Volcano #3

3e partie. *clic*Sonor ~ NIN | The Fragile
Posté par V Meignaud à 14:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 janvier 2009

S. Volcano #2

2e partie. Sonor ~ Nathan Fake | The Sky was Pink  
Posté par V Meignaud à 00:06 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 janvier 2009

~ Quinca

Dans une atmosphère vide, de souvent-reine la mère.Ni de jour, ni de nuit, la pénombre s'approche près de la piscine. Sa voiture s'engage dans le patio sans fontaine. Percute les tronçons de lauriers, feuillette sa vie.Je m'introduis dans la voiture pour couper le contact, mais elle se réveille et repart ... je me retrouve à coté d'elle 20mêtres plus loin. La voiture s'éprend des rochers de terre rouge, arrache la portière, puis hâtés ; attrape partiellement le contenu, son corps... qui glisse comme des feuilles maltraitées, se... [Lire la suite]
Posté par V Meignaud à 00:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
21 janvier 2009

S. Volcano #1

Encore une session sketch, un peu spéciale...
Posté par V Meignaud à 16:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 janvier 2009

~ Gersure

La saturation m'étouffe, je n'en voit pas le bout, cet air revient, recyclé, mais reste le fidèle de ses germes nécrosants. Les anti-corps vont-ils enfin se fortifier, prendre le pouvoir et abattre cette monarchie noire, sur cette étendue de sable, qui ne demande qu'à être réchauffée. Le sable est seul et se couvre, le gris s'étend sur ces colonnes de respirations.Pourquoi elle s'entraine à voir, à percevoir, sur ce mur ; il n'y a rien de joli, rien qui ne croustille sous ses dents amères. Tout a déjà flétrit, vite ; rassis, à peine... [Lire la suite]
Posté par V Meignaud à 09:55 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,