URANIUM - Veronique Meignaud

Véronique Meignaud aka Marmotte - Illustrations, sketches, collab., écriture automatique...

25 novembre 2008

~ Tortissio

Comment est ce qu'on appelle ces accès de douleurs intention de prévention, tel est trop le cloisonnement néfaste à la santé, tel qu'en sortent les tendinites de remords. Sous le joug d'une comestible et aisée routine, il est improbable de se laisser surprendre aux aventures de soleils bruts. Alors, il vient le sang de paralyse, pour dénicher les incohérences métastasées dans les charnières du cerveau, névrosé. Arrivé au sommet, à la charnière, s'est comprise imprudente. *clic* Vous savez ce que c'est, un vrai... [Lire la suite]
Posté par V Meignaud à 14:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 novembre 2008

~ Athabasca

On démarche le froid, car notre cœur en est pelé, pour se fabriquer un peu de chaleur durable. Pendant que les membres remanient leurs sculptures, que le corps se galbe et sied au retour des formes résistantes, les racines s’entretiennent de la venue d’une couverture géométrique sur leurs terres brûlées. Elle est attendue pour isoler les denrées des sables noirs. Mais là, le pied d’un missionnaire capricieux s’enchevêtre pour usurper une parcelle, et sa main libérée gagne le savoir réchauffé du cerveau. Les actions... [Lire la suite]
Posté par V Meignaud à 00:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 novembre 2008

~ Citados

Dans la foulée du globe, les cheminements épars s’intensifient en fractale, se reconstruisent dans cet habitat de divers secours tous aimants, brutaux et gracieux, graisseux. Une architecture émissaire que tu ne peux pas retenir et tant enviée, suante et colorée, épicée. Une chaleur que l’on n’arrête plus de brûler, déversant son humidité de spirale qui nous découpe de mal et tendresse en beauté. Tu reconnais cette structure, son contenu, sa décharge, son flux ; ses caractères intangibles. C’est un tracé attendu que l’on... [Lire la suite]
Posté par V Meignaud à 00:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
31 octobre 2008

~ Alaska

Elle ramène le froid après l’attente indésirable, les particules se réveillent mais se gèlent dans le temps, auquel elles n’assisteront plus, dessoudées de leur porteur. Il/elle reprend sa marche sur un sol neutre et fragile, couvrant de nombreuses identités, qu’ils ne se révéleront peut être jamais. Les grands yeux ouverts encore dominent mais peuvent se faire absorber dans une transition sans précédent, comme les faces changeantes mais identiques d’un cube, chacune affiliée à son lot réservé, d’une espérance de vie d’un an.... [Lire la suite]
Posté par V Meignaud à 16:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 octobre 2008

~ Ambush

Un jeu un peu sadique dans lequel tu t’es pendu par mille ferrailles, sauvages te découragent ; la fille te dépasse sans esquisser la moindre émotion à ton égard. Elle te massacre au plaisir de ses yeux noirs, une profondeur pourpre couvrant la couleur d’un humain intouchable, de celle qui te charme. Ta gorge de hargne est impuissante et neutralise tes mains sèches. Absurde cette confrontation, surprend ta proie et assomme sa détermination, pour ne pas saigner ton désir. La scène t’a mis aveugle, tu t’en tires pour... [Lire la suite]
Posté par V Meignaud à 02:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 octobre 2008

~ Secret

On s'entend les entendre à se cacher à tour de rôle, derrière ces arbres du silence ; qui abritent les infidélités, les sournois. Le vert pur en est un, que des méfiances inspirent jalousie, rancœur, assourdissement. Ac-cident Arrive... On les voit s'entretenir de langoureux serments éternels _"mais pas de ce monde, amours". Ma bouche se confond en doutes, rétorquant hypothèses qu'illustrent ces fourbes derrière cette haie minable. Suis-je là, inscrite au milieu de tout ça pour donner mon coeur à leurs mésaventures,... [Lire la suite]
Posté par V Meignaud à 00:33 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 octobre 2008

~ Mor Strimo

Face aux montagnes en jour d'équateur, les gens se peuplent au bord de la rivière ; chaque point de vue donne un nouveau scénario du moment en cours. Je rejoins le jeune garçon accroupi, près d'un haie de ronces, il semble être privilégié. Le cours d'eau était visible ; et ce n'était plus de la joie douce que l'on y lisait, mais le constat d'un corps géant mort depuis quelques jours. Reposant tranquillement, caressé par le courant, parcouru par des curieux sortis de leur sentier pour examiner l'étranger. Il est bien mort, et porte un... [Lire la suite]
Posté par V Meignaud à 22:39 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 octobre 2008

~ Pâquerette

Un guest pour The Black Frog pour son 2e tome de 300pages The Moo Factory, qu’il a réalisé il y a quelques mois ; et projette de l'éditer, ainsi que le premier tome Conscient de vacuité. Les pages furent visibles sur quelques forums pendant un temps limité. Il en parle sur son blog > ici < Je posterai un wip bientôt.
Posté par V Meignaud à 16:19 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 octobre 2008

~ Vipar'

Ma participation pour l'expo Vampire, une illust un peu plus speed que d'habitude :] Expo organisée par Cfsl pour la convention Ankama #3 qui se tiendra le 20 et 21 décembre à Lille. Plus d'info > ici <.Le wip : ~ 2mega.
Posté par V Meignaud à 18:09 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
01 octobre 2008

~ Boca de Miello

Rorka. A perpette alissium, tu jouis sous la chaleur des pavés reflets de soleil, un matin d'hiver. Les grands arbres étrangers démantèlent chaque carreau du propriétaire voisin ; tu les effleurent de ton poids, leurs racines t'ignorent. Tu n'es pas grand chose dans ce quartier coloré, bariolé. On te prend comme touriste, à l'essayage du cuir sur mesure, aux prix maudits du marché. La course poursuite qui s'ensuit, dans les quadras gigantesques de la capitale, te capitonne l'esprit dans l'aventure juvenile des montagnes... [Lire la suite]
Posté par V Meignaud à 00:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,