URANIUM - Veronique Meignaud

Véronique Meignaud aka Marmotte - Illustrations, sketches, collab., écriture automatique...

27 décembre 2008

~ Passerelle

I'm a sentimental, I expect, I wish, come on a week, usual again […] On cherche un terrain vague pour admettre un nouveau territoire, à l'approche  de cette nouvelle année, dans les poussières de mercure, la température monte et nous afflige, nous admet en défense, en étincelles clair-obscurs. Une interrogation dans cette vague incertaine nous prend, nous guide, sans mot, sans temps mort réel. On se demande dans quelle sphère on s'accommode ; quand est-il du repos 'lassitude' habituelle.. échappé ? L'antre voit ces poussières,... [Lire la suite]
Posté par V Meignaud à 23:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 décembre 2008

Joe Oeil no-Hell

Elle va, mourir dans cette position centrale, dans l'attente du cursus impact de ses chers, les tendres aimants, les fables en leur faible avoué au visage de sa féminité. Elle retentit, rebosse de son rebondi corps la trentaine, la vingtaine, la jeunesse ; 'absolute' à tout savoir sans connaitre les racines, uniquement enlacée dans le suspens du présent, l'impatience du futur. Au loin, cette porte qui t'affaiblit, que tu chéris, puis repousses à l'infini ; elle est bien pour tous la même. Un passage qu'on aime plus au moins, par les... [Lire la suite]
Posté par V Meignaud à 21:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 octobre 2008

~ Plaine origin

Trod’audition ~ Colle de contact, contre contact, sonde ondulatoire, rebond dans l’air compressé. Méthode de rendement, paiement de biens êtres. Ici : fin de cycle. Le temps nous attaque, un froid qui se veut vide de réputation, mais qui nous est sans réel effet, sous une revanche passive. Un aiment qui semble connecté par un corps stable, liquéfiant les naturels communiquant à tout instant. Identité. Plaine imperturbable, incontestée de rumeurs, sensuelle en tendance –superficielle- étamée vers le vide. Obtient quelques terres... [Lire la suite]
Posté par V Meignaud à 01:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
03 octobre 2008

Limbik Frequencies

Collapse (-not) imagénéry | Rental method. Heur se crispe de sang froid, notubulaire servant, qu'est tu. Ancartique lugure sensuelle, je t'explore entre tes milles parois de plombs sauvegardées. Tu te retiens, mépris, m'éprends, s'éprend, approche -notabella- suibance confortable, hun full gervesie. "hOn vocaïde, hon voh~uuce, please come on in'your fau'huel [...] ". Done nobella.   LimbikFreq.com | Une bonne source de sons (electro-ambient) ~ Royksopp, Boards of Canada, Goudron, Plaid, Orbital,... [Lire la suite]
Posté par V Meignaud à 23:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
02 octobre 2008

~ Hole

Punch' at all, push'up all, punch an heart-hole, putch up all, fun off fuck all. Fire a Fuel.FORM HOLE CREEP (-er, -s).   N e w s* ** Creature Artists * Favor ~ Royksopp, Boards of Canada, Bjork, Polarkreis 18, Plaid, Orbital, Black Strobe, Tiga, Goldfrapp, Divine Comedy, Crystal Castles, Moon Pallas, Anthony Rother, 19 new project, Massive Attack, James Holden, Nathan Fake, Afx, FC Kahuna, Epsilon 9, Ficta, Aphex Twin,Form & Function, Claire Sky, Burial, Infusion, Jake Fairly, Gill Norris, Electrosexual,... [Lire la suite]
Posté par V Meignaud à 15:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
01 octobre 2008

~ Dorée Chapelle

La tête contre les murs, la peau imprimée de circuits, ton visage contre la poigne, les dents acérées entres tes veines, la lumière solennelle baisant ta croupe. Les doigts écarquillés de remontrances intarissables ; au grand regret je m’insurge, et m’accapare de son épée foison. -Tu le sentiras, l’écouleras, l’acide de ma bouche qui me contre-firme. Plongera ton sternum de souffle douleurs, et mésententes dorées, en ces toxiques que te luxure à tes oreilles la susurre condamnable.
Posté par V Meignaud à 02:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 septembre 2008

~ Chroll thorax

La petite étirée au sol, dans les tissus ocres, visage brillant et nattes soyeuses ; pupilles fatiguées, paupières étreintes de souvenirs. Elle cherche un appuis visuel pour se reprendre, pensant qu'il est nécessaire de remonter la marche de bonheur, un bonheur de vitrine. Les faussetés t'ont dépassée, tes mains se sont ridées ; quel temps, quelle époque fut perdue dans ses durées dérisoires, ces productions sans commémoration ? Etaient-ce vraiment perdus, dans le creux de tes poumons ? ou au creux de ta nuque, suave et délicate.... [Lire la suite]
Posté par V Meignaud à 16:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 septembre 2008

03 ~ Sommeil

Petite équivoque abrégée, reposante, médusée de roses denrées.
Posté par V Meignaud à 19:09 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 septembre 2008

02 ~ Hyeres

Posté par V Meignaud à 01:25 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 septembre 2008

01 ~ Hier

Introduction d'Hyere.
Posté par V Meignaud à 23:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,