URANIUM - Veronique Meignaud

Véronique Meignaud aka Marmotte - Illustrations, sketches, collab., écriture automatique...

28 octobre 2008

~ Ambush

Un jeu un peu sadique dans lequel tu t’es pendu par mille ferrailles, sauvages te découragent ; la fille te dépasse sans esquisser la moindre émotion à ton égard. Elle te massacre au plaisir de ses yeux noirs, une profondeur pourpre couvrant la couleur d’un humain intouchable, de celle qui te charme. Ta gorge de hargne est impuissante et neutralise tes mains sèches. Absurde cette confrontation, surprend ta proie et assomme sa détermination, pour ne pas saigner ton désir. La scène t’a mis aveugle, tu t’en tires pour... [Lire la suite]
Posté par V Meignaud à 02:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 octobre 2008

~ Amidon

Note pour Maya. | Une tranche de pain n’est pas seulement le sol dans lequel s’emplira tes racines ; pourquoi ne pas la présenter parmi les denrées pâtissières, les savoureux du matin [et l'actuel parfum promu du local ]. Je manque des authentiques tel que la sueur de pins et le miel songe des monts, qui résonnait le souvenir de la belle chenille sphinx de chêne tombée dans le chlore gelé. Que j’avais essayé de sauver, cette vivace cliquetant un son inconnu. *clic* Sonor ~ Cinema Strange | Tomb Lilies. Ca me... [Lire la suite]
Posté par V Meignaud à 00:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 octobre 2008

~ Ruido

Il ne peut pas se transporter tout cet air de démolition ; pas sans moi. | Toute cette crise que tu as intériorisée, qui bouillonnait silencieusement pendant tes époques de femme en passe de succomber superficielle. Que se passait-il derrière tout ce processus ; où s'était-il inscrit, le reflet de ta jeunesse ? Tu l'as refoulé sans t'en rendre compte, puis déconsidéré. Tu voulais le noyer ?! Et préférer ton essentiel, croire en la valeur des barrières, faisant taire tes douceurs versatiles ; si séduisantes pourtant. Tu étais... [Lire la suite]
Posté par V Meignaud à 02:50 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
25 octobre 2008

~ Iron

Les planches de bois et bitume se saccadent entre elles, fracassent le sol en mortier, ses talons tuant la colonne sacrée au rythme de mes battements. Les fibreuses musculaires rougissent, brûlent au violet ; futur cancer qui tannera cette peau douce en cuir centenaire. Des plumes duveteuses arborent les cotés rustres de cette cage de cartilage, rendant ton contact possible, avant que les prochaines fractures de mouvements reprennent leur torture. Il agrippe les courbes invisibles de l'air jusqu'à l'encaissement de 3kilos tonne... [Lire la suite]
Posté par V Meignaud à 15:29 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
24 octobre 2008

~ Edge

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:SimSun; panose-1:2 1 6 0 3 1 1 1 1 1; mso-font-alt:宋体; mso-font-charset:134; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:3 135135232 16 0 262145 0;} @font-face {font-family:"\@SimSun"; panose-1:2 1 6 0 3 1 1 1 1 1; mso-font-charset:134; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:3 135135232 16 0 262145 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal,... [Lire la suite]
Posté par V Meignaud à 21:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
23 octobre 2008

~ Papageno

Dans cette scène divisée se disputent 2 truands, au milieu la pauvre Blondine à coté de ces poupées carrées. Un goût familier me revient à travers ses yeux, sinistres mais la saveur dépasse le malaise. Une amertume de café, vibrant l'intérieur des souvenirs grisés de poussière. On sourit alors que Blondine est en mauvaise posture. Mais elle n'est que Blondine, une perdue sur le territoire des cauchemars qui ne découlent que de son esprit, auquel a t-elle choisit de croire. Son choix, de vivre encore comme une enfant aujourd'hui. De... [Lire la suite]
Posté par V Meignaud à 14:22 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
22 octobre 2008

~ Secret

On s'entend les entendre à se cacher à tour de rôle, derrière ces arbres du silence ; qui abritent les infidélités, les sournois. Le vert pur en est un, que des méfiances inspirent jalousie, rancœur, assourdissement. Ac-cident Arrive... On les voit s'entretenir de langoureux serments éternels _"mais pas de ce monde, amours". Ma bouche se confond en doutes, rétorquant hypothèses qu'illustrent ces fourbes derrière cette haie minable. Suis-je là, inscrite au milieu de tout ça pour donner mon coeur à leurs mésaventures,... [Lire la suite]
Posté par V Meignaud à 00:33 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 octobre 2008

~ Dispenso

Il est un climat peu tempéré, alimenté de retors et de haine, où les attaches familles se sont désacralisées pour permettre ce brouhaha givrant. Les familles sont trop loin, les espèces ici se disputent les sobres parcelles qui leur reste, même si ridiculement enrichies. Scène brutale de tristesse quand la nostalgie se décalcifie ; leurs analyses et conclusions sont définies animales et irrespectueuses, autorités craignons un affront à la plus savante terre des nappes protégées. // Ils sont 3 individus controversés au sein de vie de... [Lire la suite]
Posté par V Meignaud à 19:32 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
19 octobre 2008

~ Mor Strimo

Face aux montagnes en jour d'équateur, les gens se peuplent au bord de la rivière ; chaque point de vue donne un nouveau scénario du moment en cours. Je rejoins le jeune garçon accroupi, près d'un haie de ronces, il semble être privilégié. Le cours d'eau était visible ; et ce n'était plus de la joie douce que l'on y lisait, mais le constat d'un corps géant mort depuis quelques jours. Reposant tranquillement, caressé par le courant, parcouru par des curieux sortis de leur sentier pour examiner l'étranger. Il est bien mort, et porte un... [Lire la suite]
Posté par V Meignaud à 22:39 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 octobre 2008

~ Skull

Geek mood ~ En fait si, on peut choisir la taille de l'image.. ça PEUT excéder 450px de large... Cette option était sous mes yeux à chaque fois que j'importais une image. De même pour la largeur des colonnes, c'est modifiable dans le menu Apparence de l'administration du blog. Je me sens bête, mais je suis sûre que je ne suis pas la seule à avoir eu cette prise de tête. Une soirée sketches très productive vendredi. Bien sûr c'est ironique, j'ai rien foutu. A part celui ci dessous (cliquez sur l'image pour agrandir). J'ai pas... [Lire la suite]
Posté par V Meignaud à 23:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,